Au Japon, on l’appelle shinrin-yoku – littéralement, « baignade en forêt ». Ici, on pourrait appeler ça une promenade en forêt. Quoi qu’il en soit, la plupart des  gens ressentent le pouvoir réparateur des environnements naturels. La question est pourquoi une promenade en forêt est-elle bénéfique ?

Explication scientifique des bienfaits d’une promenade en forêt

promenade-foretLes scientifiques ont avancé un large éventail de théories sur les bienfaits physiques et mentaux spécifiques que la nature peut apporter, allant de la pureté de l’air et de l’absence de pollution sonore aux effets immunitaires apparents d’une fine brume d' »huiles essentielles de bois ». Mais les avantages les plus puissants, selon une nouvelle étude, pourraient résulter de la façon dont les arbres, les oiseaux et les couchers de soleil attirent doucement – mais jamais trop – notre attention.

Cette étude a révélé que des volontaires souffrant de dépression qui ont fait une promenade de 50 minutes dans un environnement boisé ont amélioré leur cognition, mesurée par la capacité à se souvenir d’une chaîne de chiffres aléatoire et à les répéter en ordre inverse, par rapport à ceux qui ont fait une promenade dans les rues de la ville. Une étude antérieure avait obtenu des résultats similaires chez des sujets qui n’étaient pas dépressifs.

L’attention au centre du processus

Selon l’auteur de l’étude Marc Berman, il existe deux types d’attention :

  • la volontaire, lorsque nous nous concentrons consciemment sur quelque chose,
  • l’involontaire » lorsque quelque chose attire notre attention.

La capacité à diriger l’attention volontaire est cruciale dans la vie quotidienne (et pour les tâches cognitives comme la mémorisation de chiffres aléatoires), mais elle est facilement fatiguée. Le Dr Berman et ses collègues pensent qu’une promenade en forêt ou dans un sentier entouré d’arbres donne une pause à l’attention volontaire, puisque votre esprit a la possibilité d’errer sans but et d’être engagé – involontairement mais doucement – par votre environnement.

« Dans de nombreuses zones naturelles, vous êtes loin des bruits forts et des distractions », explique le Dr Berman. « Il y a généralement moins de monde, vous n’avez donc pas à vous inquiéter de tomber sur des gens, et il y a aussi une stimulation intéressante à regarder, qui capte automatiquement votre attention ».

En revanche, les klaxons, les feux de circulation et les trottoirs bondés – et pratiquement tous les autres ingrédients de la vie moderne dans une grande ville – vous obligent constamment à exercer votre attention volontaire pour réagir ou les bloquer, ce qui vous laisse plus épuisé sur le plan cognitif.

Tout cela donne l’impression que les bienfaits de la nature sont surtout dans votre tête. Il est vrai que le simple fait de regarder la nature par la fenêtre ou, dans une moindre mesure, de regarder des images de scènes de la nature peut produire certains des mêmes effets. Mais l’environnement physique lui-même peut également jouer un rôle, note le Dr Berman.

Les bienfaits que peut apporter une promenade en forêt

Grâce à cette explication, on comprend qu’une balade en forêt créé un contexte propice au bien-être des personnes qui s’y adonnent. Voyons quels bienfaits concrets elles peuvent en tirer :

Une promenade en forêt peut améliorer le fonctionnement de votre cerveau

Il a été démontré que la marche dans une forêt ou un espace vert avec des arbres favorise la mémoire et l’apprentissage. Les jardins d’enfants en forêt sont devenus populaires en Allemagne, où l’on en compte environ 450, tandis qu’aux États-Unis et au Royaume-Uni, l’idée prend lentement son essor. Les recherches indiquent que les enfants qui jouent dans ces environnements forestiers ont de nombreuses aptitudes cognitives, mais aussi une meilleure dextérité manuelle et peuvent mieux évaluer les risques que les enfants éduqués dans un espace clos. L’avantage de cette éducation en plein air, même s’il ne s’agit que d’une journée, est que les enfants apprennent l’importance des forêts, leur entretien et la façon dont elles aident la planète.

Une promenade en forêt peut aider à faire baisser la pression sanguine

L’un des bienfaits pour la santé est que les promenades en forêt peuvent aider à faire baisser la tension artérielle. Des chercheurs japonais ont demandé à un petit groupe de volontaires de faire une promenade de deux heures dans un parc forestier de la banlieue de Tokyo. Comme contrôle, ils ont dû faire une promenade similaire dans un cadre urbain. Après avoir effectué tous les tests, le groupe a constaté que sa tension artérielle était plus basse lorsqu’il marchait dans la zone forestière que lorsqu’il marchait dans la zone urbaine.

Les odeurs de la forêt peuvent réduire le stress

Les odeurs et les parfums ont un effet puissant sur notre santé et nos émotions. Il semble que les odeurs soient étroitement liées au centre émotionnel de notre cerveau. C’est pourquoi certaines odeurs et certains parfums peuvent susciter un sentiment de nostalgie ou d’autres émotions liées à notre passé.

Mais peuvent-elles contribuer à réduire le stress ? C’est ce que les chercheurs de l’université de Kyoto ont voulu démontrer. Ils ont demandé à des sujets d’évaluer leur humeur et leur niveau de stress les jours de forêt et les jours de contrôle où ils se trouvaient dans leur environnement normal. Leurs conclusions montrent que les journées forestières ont joué un rôle crucial dans la réduction de leur stress chronique.

Quant à savoir pourquoi cela s’est produit, l’explication donnée par les scientifiques est que les pins, les sapins, les cèdres et les cyprès contiennent des phytoncides tels que l’alpha-pinène et le bêta-pinène qui constituent les huiles essentielles de nombreuses plantes et arbres. On a constaté que ces phytoncides diminuaient les niveaux de l’hormone de stress cortisol.

Les promenades en forêt peuvent aider à lutter contre la dépression

Dans une étude intéressante, on a constaté que les Londoniens vivant près des arbres avaient une meilleure santé mentale. Même la présence d’arbres dans les rues semblait avoir un effet positif et une étude a révélé que les zones où il y avait plus d’arbres présentaient des taux inférieurs de prescriptions d’antidépresseurs.

Le fait d’être près d’un arbre ou de le voir changer avec les saisons aide les gens à faire face à la vie dans un environnement urbain qui peut être déprimant en soi. Il est préférable de se promener dans une forêt, mais beaucoup de gens doivent se contenter de regarder un arbre ou de se promener dans un parc voisin.

Comment trouver des itinéraires de balades en forêt ?

Internet est devenu la source principale dès que l’on recherche une activité. Trouvez un site qui répertorie les randonnées ou promenades. Souvent la durée et le niveau de difficulté sont indiqués. Certaines conviennent à des promeneurs pour d’autres il faut être un randonneur expérimenté.

L’office du tourisme de la région est aussi une source à même de vous donner des forêts que vous pouvez traverser. Attention, évitez de vous promener dans une forêt domaniale sans que cela soit permis.

Conclusion

Le week-end ou même pour les soirées d’été profitez du temps dont vous disposez pour faire des balades en forêt seule ou accompagnée. Ce sont des moments dont il faut profiter et qui vous seront bénéfiques. Suivez les balises pour ou les sentiers pédestres pour la faire en toute sécurité. vous pourrez observer la faune et la flore à votre guise.

 

Comments are closed.