Utiliser un cure-oreille écologique, l’oriculi

Nous nettoyons les parties de notre corps parfois difficilement accessible. Il s’agit du nez et des oreilles à titre d’exemple. Cependant, ces parties du corps ont un processus d’auto nettoyage partiel.

Malheureusement, l’usage veut que l’on se serve de cotons-tige et les dégâts sur l’environnement sont nombreux. Pour les éviter, la solution est l’oriculi ou le cure-oreille lavable. Je vous explique tout.

Les dégâts faits par les cotons tiges traditionnels

coton-tigeLe coton-tige traditionnel est utilisé pour enlever le cérumen à l’intérieur des oreilles. Or, par principe, les cérumens sont utiles pour le bon fonctionnement de l’appareil auditif, mais aussi parce qu’ils disparaissent au bon moment. Malheureusement, l’on ne peut s’empêcher d’utiliser cet accessoire aux dégâts multiples.
Lorsque vous utilisez le coton tige traditionnel, vous exposez à des dommages à la peau et à des infections, à des blessures au niveau du tympan, à la réduction de la quantité de cérumen produit ou encore les risques de se boucher les oreilles en poussant la cire dans le fond de l’oreille. Les dégâts sont encore plus énormes lorsque vous vous servez d’objets comme le crayon, les allumettes, le cure-dents, les ongles et le stylo-bille.

Qu’est-ce qu’un oriculi ?

L’oriculi est un cure-oreille conçu pour être réutilisé et surtout pour préserver l’environnement. Originaire du Japon, l’oriculi à la forme d’une tige en bambou courbé. Sa particularité est liée à ses avantages dont le nettoyage efficace de l’entrée du conduit auditif externe sans causer des dommages. Outre cela, vous pouvez l’utiliser au temps de fois que nécessaire lui conférant ainsi un aspect économique. Enfin, il reste écologique puisqu’il participe à la réduction de l’empreinte environnementale.
Bien qu’il est conseillé d’opter pour l’oriculi pour enlever le cérumen, vous devez absolument apprendre à l’utiliser au préalable. Surtout, n’oubliez pas de ne pas dépasser la zone de conduit dans le respect les contre-indications.

Faut-il enlever le cérumen des oreilles ?

cure-oreilleLes oreilles produisent de façon naturelle de la cire nommée le cérumen. Une fois dans les oreilles, il est possible à l’homme de sentir sa présence et de se servir d’un objet appelé la tige coton pour l’enlever. Et même si la grande majorité des personnes mettent tout en place pour nettoyer le conduit auditif et l’intérieur de l’oreille du cérumen, il reste important pour la protection de l’oreille. D’ailleurs, les enfants en ont besoin pour ne pas nuire aux fonctions des oreilles.
Ainsi, le cérumen permet à l’oreille de se protéger contre tous les attaques des microbes, de la poussière et les insectes grâce à sa fonction antibactérien et antifongique. IL est également indispensable pour éviter que les oreilles ne s’assèchent rapidement. C’est une excellente barrière contre les champignons et les particules qui s’introduisent dans l’oreille. En quelques mots, le cérumen constitue la défense de l’oreille. En cas d’excès, le cérumen est éliminé naturellement par l’oreille. Il est donc évident que les oreilles n’ont pas besoin qu’on s’y attardent particulièrement. Mais au cas où vous souhaitez effectuer ce nettoyage, utilisez l’oriculi pour un usage externe.

Il est normal que vous vouliez rendre vos oreilles propres, cependant, assurez-vous d’avoir en votre disposition un oriculi et respecter les indications données dans ce sens.