Nous vivons dans un monde matérialiste où des producteurs n’arrêtent pas de nous séduire avec de nouvelles choses chaque jour. Nous concevons très bien qu’il est difficile de ne pas succomber à la tentation. Mais cette mauvaise habitude — oui, parce que cela l’est — finit par obstruer son chez-soi et éventuellement sa propre vie. Plusieurs personnes optent désormais pour un mode de vie moins encombrant et ainsi plus sain, surtout pour l’esprit. Nous l’appelons « minimalisme » et cela s’apprend, plus ou moins. En poursuivant votre lecture, vous découvrirez ce qu’est vraiment le minimalisme et comment s’y mettre avec quelques simples règles.

Le minimalisme, ce que c’est ?

vivre-simplementIl s’agit d’un choix de style de vie à part entière qui inclut l’élimination de toutes choses que l’on peut juger inutiles. C’est-à-dire que vous décidez par vous-même de vous débarrasser de tous les superflus et ne garder que l’essentiel.

Toutefois, il est nécessaire de noter qu’adopter le minimalisme n’est pas de se priver des petits plaisirs de la vie. Pendant les jours de fête, au lieu de se faire des cadeaux qui sont susceptibles de briser les règles du minimalisme, les personnes s’offrent par exemple des bouteilles de vin luxueuses qu’elles ont toujours rêvé de gouter ou encore un voyage bien mérité en première classe. Après tout, avec le temps, elles peuvent très bien se le permettre.

Pour faire simple, le minimalisme se base sur l’emploi, plutôt que la possession afin d’éviter l’accumulation. Cela en va de même pour les denrées consommables. Il vous suffit d’acheter au fur et à mesure. Pour les autres choses, vous avez juste à privilégier la réutilisation, notamment pour les vêtements.

Par où commencer si vous voulez devenir minimaliste ?

Comme on le dit, il y a un début à tout. Devenir minimaliste n’échappe pas à cette règle. Pour ce faire, nous mettons à votre disposition quelques étapes à suivre. Rien de compliqué !

Se mettre dans un bon état d’esprit

Cette étape est essentielle, car tous les restes pourraient grandement en dépendre parce qu’il s’agit d’un choix de vie que vous allez adopter de votre plein gré. Pour avoir le bon état d’esprit, vous commencez à vous jouir des bénéfices du minimalisme, vous allez devoir vous détourner volontairement des infinités de distractions du monde moderne.

Les encombrements sociaux sont également à limiter. Sentez-vous libres de vous couper des relations toxiques qui vous procurent plus de prises de têtes, de tristesse, etc. que du bonheur. Désactivez, voire supprimez les comptes et désinstallez les applications qui ne vous apportent aucun profit. Bien entendu, il n’est pas facile de s’en débarrasser d’un coup, alors vous pouvez commencer par vous en éloigner petit à petit et désactiver les notifications quant aux applications.

Se débarrasser des possessions inutiles

adopter-vie-minimalistePour cela, vous devez vous débarrasser de tout sentiment qui vous pousse à vous attacher à certaines choses. Vous n’êtes pas obligé de les jeter même si elles vous sont finalement inutiles. À la place, vous pouvez les offrir ou les revendre pour vous faire de l’argent.

Faire de grands changements

Ces meubles qui ne servent à rien d’autre qu’accumuler des bibelots inutiles, débarrassez-vous-en ! Si vous n’y arrivez pas, pensez à déménager dans une maison plus petite. Vous serez dès lors obligé de ne garder que l’indispensable et l’espace qui est à votre disposition ne vous permettra aucun empilement.

En parler avec vos proches

Quand vous adoptez un nouveau style de vie, vous devez en parler à vos proches, surtout ceux qui vivent avec vous. Vous ne les demandez pas de vous suivre, mais il s’agit surtout de trouver un compromis pour le bon déroulement de la cohabitation.

Cinq bonnes raisons de se mettre au minimalisme

Il est tout à fait normal de rester dubitatif face à un tel changement, mais voilà cinq bonnes raisons pour vous aider à décider de vous mettre au minimalisme.

Être moins matérialiste

minimalismeLa plupart du temps, on fait des achats par simple envie. Au fond, on pense que cela nous rendrait peut-être un peu plus heureux(se). Cependant, plus on accumule des choses, plus on réside dans le désordre. Et ce dernier ne nous procure aucune tranquillité, surtout au niveau de l’esprit. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, vivre en minimalisme ne signifie pas se trouver dans une maison quasi vide. C’est juste qu’on vit de l’essentiel, car on reconnait que le bonheur ne dépend pas des choses matérielles.

Retour à l’essentiel

N’avez-vous pas remarqué que plus vous possédez, plus vous en perdez ? Vous ne vous souvenez plus où vous avez mis telle ou telle chose. Parfois, vous faites la trouvaille de certaines choses dont vous avez totalement oublié l’existence et surtout la raison pour laquelle vous l’avez acheté. Être minimaliste vous éloigne de ce genre de problèmes, car vous ne gardez que ce qu’il vous faut réellement.

Plus d’économie

Si vous faites une liste des choses que vous avez acheté dans les derniers jours ou mois, posez-vous des questions, dont « avez-vous réellement besoin de ceci ? ». De vos réponses, vous tirez de bonnes résolutions. Pourquoi économiser si on peut juste profiter de la vie ? Eh bien dites-vous qu’au lieu des « petits plaisirs de la vie », vous aurez l’occasion de faire des caprices en grand, dans le genre un voyage.

Avoir du temps pour soi

Quand on possède moins de choses chez soi, on a aussi moins de tâches ménagères à faire. Cela nous permet d’avoir du temps pour nous : pour juste se reposer du rythme infernal de la vie, pour lire, pour apprendre de nouvelles choses, etc.

Faire un geste écologique

Quand vous ne faites plus des achats impulsifs, vous évitez toutes sortes de gaspillage. Saviez-vous que les déchets textiles émettent 1,2 milliard de tonnes de gaz carbonique chaque année ? Effrayant, n’est-ce pas ? Rien qu’en minimisant les vêtements que vous achetez pour ensuite les accumuler, voire les jeter, vous participez à un geste assez signifiant vis-à-vis de la nature. Mais il ne s’agit pas tout simplement des habillements, car il existe également des déchets alimentaires et ménagers qui sont en général engendrés par des achats impulsifs.

Maintenant que vous connaissez ce qu’est le minimalisme et vous avez de bonnes raisons de devenir minimaliste, êtes-vous prêt à faire le pas ?

Comments are closed.