Garder plage propre

Ce que nous pouvons faire pour garder nos plages propres, astuces et conseils

Le bord de mer est la destination privilégiée des touristes pendant les mois d’été. Soleil, sable et mer sont la combinaison parfaite pour se détendre et profiter de la période la plus chaude de l’année. Cependant, même si nous l’oublions parfois, le bord de mer est un écosystème très fragile que nous devons préserver.

En plus de prendre soin de nous-mêmes, il est également essentiel de protéger l’environnement dans lequel nous nous trouvons. Par conséquent, dans cet article, nous donnerons quelques conseils et idées pour minimiser notre impact sur n’importe quelle plage du monde.

 

 

Avant tout, respectez la nature

Malheureusement, beaucoup de gens ne sont pas encore conscients que les plages sont des écosystèmes très délicats. Outre des éléments tels que l’eau et le sable, ces milieux sont constitués de végétation, de mammifères marins ou d’autres formations typiques des plages, comme les systèmes de dunes, très typiques de certaines zones côtières sud européennes.

Il faut en tenir compte lorsqu’il s’agit, par exemple, de ne pas garer la voiture dans les zones très proches du bord de mer pour ne pas nuire à la faune et le flore. Ou encore prendre soin de nos chiens ou autres lorsque nous les y emmenons : il s’agit non seulement de ramasser leurs déjections, mais aussi de veiller à ce qu’ils ne détruisent pas la flore et la faune du lieu.

Autre information à garder à l’esprit est d’utiliser le moins d’eau possible si nous nous baignons dans une douche publique à côté du bord de mer.

 

 

Assurez-vous que les immondices soient toujours à leur place

Une pratique très utile lorsque vous allez au littoral est de toujours avoir un sac pour les saletés. Vous pouvez y déposer tous les détritus que vous produisez au cours de la journée, des récipients alimentaires à toutes sortes de plastiques, y compris les mégots de cigarettes.

Les mégots sont souvent éteint à un endroit et abandonné au même emplacement. Des images qu’il faut changé afin d’arriver à un assainissement de ces lieux. Nous voyons facilement, dans l’actualité, des photos de bord de mer pollué du plastique, objets mécanique,… une chose qui peut influencer sur la qualité de la baignade, la santé des gens. Donc la gestion du nettoyage de ces lieux est important et facile à faire avec de simple gestes que l’on peut faire lors de nos vacances.

Une fois votre étape au littoral terminée, séparez correctement les ordures et rendez-vous dans les poubelles de plage les plus proches. S’ils sont séparés par type de saletés, divisez également les déchets que vous avez produits pour mettre dans la bonne poubelle directement. Et, surtout, si au cours de la journée vous trouvez des saletés visibles sur les plages ou dans la mer, n’ayez pas peur de les ramasser et de les jeter là où ils doivent être.

À propos, s’il n’y a pas assez de poubelles ou de bacs à ordures sur votre plage habituelle, remédiez-y en appelant votre conseil local pour en demander davantage. Et encouragez vos amis et votre famille à faire de même.

 

 

Occupation sur le bord de mer : le plogging, sport et environnementalisme

Nous en avions déjà parlé dans un article précédent, mais je ne pouvais m’empêcher d’en parler encore une fois dans cet article.

Si vous aimez prendre soin des plages et faire du sport en même temps, le plogging est votre hobby estivale idéale. Ce sport est né il y a quelques années en Suède et depuis, il se répand comme une traînée de poudre dans le monde entier.

Le mot vient de l’union entre le mot anglais running et une expression suédoise (plocka upp) qui décrit l’action de ramasser quelque chose. Et c’est en cela que consiste cette activité : aller courir sur le bord de mer, mais aussi dans n’importe quel parc ou rue de votre ville et ramasser en chemin les ordures et les déchets que nous trouvons.

Cette activité est également pratiquée dans d’autres disciplines telles que le cyclisme, le canoë, la voile ou le kayak. Le résultat : une plage propre, dans et hors de la mer.

Ces derniers mois, le plogging est devenu de plus en plus populaire en France, en Grèce, en Italie ou encore en Espagne. Il existe déjà des association de groupes de coureurs qui se réunissent pour faire de l’exercice et prendre soin de l’environnement en même temps.

Au-delà de la propreté du lieu et de la pratique du sport, un autre de ses objectifs est de sensibiliser à la nécessité de ne pas jeter de ordures par terre. Et même de prendre l’habitude de toujours avoir un sac avec nous pour ramasser les déchets que nous trouvons, une habitude particulièrement utile lorsque nous allons au bord de mer afin de participer à l’assainissement de la nature.

 

Organisez votre séjour au bord de mer en pensant vert

Comme tout autre voyage ou excursion, un séjour au bord de mer commence avant d’arriver à destination. Dès les préparatifs, il est très utile de commencer à penser vert. Par exemple, si nous avons en tête un séjour à la plage avec un pique-nique inclus, organisez la nourriture et les ustensiles dans lesquels vous l’emporterez dans le but de générer le moins de déchets possible.

À cet effet, les mugs ou autres récipients réutilisables sont très utiles. Ils sont idéaux pour conserver les aliments légers typiques de l’été tels que les fruits, les salades de pâtes ou les sandwichs. Emportez également vos boissons dans des bouteilles d’eau réfrigérées qui résistent à la chaleur : vous éviterez ainsi d’utiliser des bouteilles en plastique ou des canettes, l’un des types de déchets les plus courants sur le bord de mer.

Incluez également dans votre plan de plage (dans la mesure du possible) un transport écologique. Si les distances le permettent, une bonne promenade à pied ou à vélo est le meilleur moyen de se rendre à votre plage préférée. Si notre destination est très éloignée, optez pour les transports publics ou, à défaut, partagez la voiture avec la famille et les amis.

 

 

Donnez l’exemple aux plus petits

Le bord de mer et les jours de congé sont le moment idéal pour renforcer l’éducation environnementale des plus jeunes. Il s’agit d’appliquer, mais aussi d’expliquer en détail aux petits, chacun des conseils dont nous avons parlé jusqu’à présent.

Une bonne façon de le faire est de jouer. Par exemple, en leur suggérant de se conformer au décalogue contre les déchets marins qu’a lancé la page et projet common « BEach CLEAN ». Dix règles, applicables lorsque nous allons à la mer mais aussi dans notre vie quotidienne, qui les aideront à comprendre l’impact de l’homme sur les océans et les animaux qui y vivent.

Pour nous donner une idée de l’importance de cette tâche éducative, un fait : sur les dix millions de tonnes de déchets qui atteignent chaque année nos mers et nos océans, 80% ont pour origine la terre ferme. Rien de mieux qu’un endroit comme le bord de mer pour expliquer aux enfants comment mettre fin à ce problème. Enseigner tout cela devrais faire partie des droits à l’accès de ces différents lieux. De plus l’enseignement avec des photos est peut-être plus marquant pour eux.

 

 

Conclusion

Le nettoyage des plages permet à la ville d’avoir une meilleure image pour les vacanciers et forcer les communes à agir.  Les eaux sont parfois tellement sales qu’il est interdit ou impossible de se faire une petite baignade de saison. Les association qui lutte contre ça n’ont pas encore assez de visibilités et donc les droits de paroles pour certains en France.

La baignade dans des eaux sales est mauvais pour la santé ! Dans l’actu, on peut voir la vie de certaines personnes basculer à cause de la pollution et la mauvaise qualité des eaux. C’est pourquoi, mettre à disposition des endroits sains est important pour l’avenir.

Les communes doivent mettre à disposition des séances d’information, lors de la saison des vacances, sur la mécanique à suivre.

 

 

Nous espérons que cet article vous aura plu, et vous quels sont vos astuces pour garder la plage propre ? Partagez vos photos, images, gestes, astuces et actu de votre nettoyage sur votre page de réseaux sociaux afin de montrer l’exemple aux communes qui devraient faire de mêmes.